Ressources

23
Sep
2016

Tribune : Confluences, fin de partie ?!

Comme il a été annoncé cet été, Confluences n’arrive pas à dépasser ses difficultés. L’association verra sa liquidation prononcée par le Tribunal de Grande Instance de Paris avant la fin du mois, une étape malheureusement logique compte tenu de son impasse financière. Confluences est exsangue et très concrètement menacée d’expulsion.

La mairie de Paris s’est engagée à trouver d’autres locaux pour que le projet de confluences puisse se poursuivre. Cette promesse semble arriver trop tard et pour l’instant ne s’accompagne d’aucune proposition concrète. Dans un délai proche, nous nous efforçons de mettre en place une nouvelle structure, l’Atelier des artistes en exil, et attendons la réponse des services compétents. Nous ne baissons pas les armes, nous continuons à résister et nous comptons sur la mobilisation de de toutes celles et de tous ceux qui nous suivent. Nous avons besoin de votre aide !

Malgré la liquidation, nous continuerons à accueillir des réfugiés, à occuper les locaux avec les moyens du bord, avec un nouveau type de fonctionnement, avec le soutien et la solidarité de tous celles et de tous ceux qui se joindront à nous. Le lieu est toujours ouvert aux résidences et à la programmation. Qu’on se le dise, Confluences doit rester occupé aussi longtemps que possible ! Nous comptons sur vos propositions.

À ce titre, nous organisons tout ce mois d’octobre l’évènement « Dégenrez-vous ! », autour de l’exposition TRANS TIME, présentée par les commissaires, Ianna Book, Marie-Claude G. Olivier et Virginie Jourdain. TRANS TIME réunit des artistes de Montréal et de la scène internationale, qui participent toutes et tous à la construction de la culture Trans. Première exposition collective Trans à Montréal, TRANS TIME signale l’urgence de rendre visible cette culture et de la partager. Vous pouvez, à votre tour, nous soumettre des spectacles, des performances et des films sur la question du genre et de la transidentité.

L’équipe mobilisée de Confluences.

Source : Confluences