opprime logo

Théâtre de l'Opprimé

Lieu d’accueil des compagnies émergentes et des auteurs contemporains

Présentation

Compagnie, méthode et lieu, le Théâtre de l’Opprimé est un fait unique dans le paysage culturel français. Héritier d’une histoire théâtrale majeure au XXème siècle, le Théâtre de l’Opprimé porte en son sein une réflexion toujours vive, celle du dialogue entre le monde et la scène, à constamment réinventer. En cela, il est l’espace idéal pour imaginer, accueillir, accompagner les nouveaux modes de création et de diffusion des œuvres de théâtre.

Notre histoire

Du Théâtre de l’Opprimé on retient souvent le nom de son fondateur, Augusto Boal. Sa méthode est connue de par le monde notamment au travers du théâtre forum, sa mise en œuvre la plus spectaculaire. Née en Amérique Latine dans les années 1970, cette pratique théâtrale avait pour objectif de rendre visibles les conflits sociaux et politiques en soutenant la prise de parole des groupes marginalisés, opprimés par les pouvoirs totalitaires.
Pendant de nombreuses années, la compagnie de l’Opprimé a travaillé, et travaille toujours, en itinérance, se déplaçant à l’appel des différentes structures qui sollicitent son intervention.

Le TO aujourd’hui

Il y a vingt ans, à l’initiative de Rui Frati, l’actuel directeur, la compagnie a choisi de se doter d'un théâtre, qui est aujourd’hui un lieu d’accompagnement et de visibilité pour les jeunes compagnies et les auteurs contemporains. Nous accueillons en majorité des créations en leur offrant le temps nécessaire – 5 à 10 représentations – pour faire vivre leur spectacle, trouver leur public et mobiliser les professionnels et la presse. Si notre programmation est majoritairement tournée vers le théâtre, nous accueillons également de la musique, de la danse, mais aussi des lectures et des débats.

Notre programmation est rythmée par trois temps forts :

  • Pleins Feux sur la jeune création ; en début de saison, est un festival dédié aux très jeunes équipes qui présentent une première création
  • La Carte Blanche au mois de janvier, est un temps donné à une compagnie ou un collectif qui propose pendant deux semaines une programmation très variée
  • Migractions en fin de saison, est un festival de rencontres : entre de jeunes professionnels et d’autres plus expérimentés, entre des créations françaises et internationales, entre des esthétiques et des domaines artistiques très différents.

Fortement ancré sur son territoire, le Théâtre de l’Opprimé demeure un lieu convivial où public et artistes prennent plaisir à échanger autour d’un verre.

Infos pratiques

Théâtre de l'Opprimé
78, rue du Charolais
75012 Paris


01 43 45 81 20
http://www.theatredelopprime.com/

M°1 Reuilly-Diderot
M°8 Montgallet
M°6 Dugommier
M°14 Gare de Lyon – sortie 9
RER A & D Gare de Lyon – sortie 9
Bus 29 Charles Bossut

opprime visuel

Les lieux du réseaux